#souvenirleplusfoudu4L

” C’est le premier bac à sable, c’était assez drôle… on ne savait pas que ça allait vriller autant. Mais le truc qui m’a marqué, c’est vraiment le soutien. On roulait à neuf équipages, on leur a dit d’avancer, de repartir pour finir leur marathon et finalement, on est tous restés ensemble et on est tous rentrés par la route. Et ça c’est beau.. ”