Le premier porte une magnifique casquette à hélice (hommage à Jean-Jacques ?), le second a opté pour un chech en mode Touareg.

Avec leurs styles respectifs, on les repère à la sortie du briefing avant marathon pour lequel ils semblent plus que prêts. « On s’est pas mal tankés, hier surtout, mais on est venus pour ça : pelleter et manger du sable. » Parfait, c’est prévu. Florain a un snowboard sur le dos pour aller rider sur les dunes mais selon lui, ce n’est pas assez pentu. En fait, il avoue, il n’a pas grimpé suffisamment haut. « Trop loin, pas assez courageux », concède-t-il… A sa décharge, les Trophistes ont des journées bien chargées et on comprend bien qu’ajouter un mini trek en fin de journée, c’est un peu compliqué.

Ils partent sur le marathon que Florian a déjà vécu (il a déjà participé au 4L Trophy). « Ça va être intense, ça va être chaud, il y aura un peu de tension dans la 4L mais ça va le faire. » Les deux frangins ont instauré une règle simple : celui qui se tanke, doit pelleter. Réglo. Pour Jérôme, c’est le plongeon vers l’inconnu !

Leur seul mot d’ordre (et là ils sont unanimes !), ils le dédicacent à Jean-Jacques : apéro !