L’étape dite « Marathon », c’est l’essence-même du rallye, c’est 48 heures d’autonomie et de liberté totale sur un tracé parfait. C’est un condensé des terrains qu’offre la région.

Pour commencer, au départ de Merzouga (adieu les dunes…), il faudra approcher ou rallier Tazarine. Pour ceux qui veulent une nuit au milieu de nulle part, ce sera au choix dans le désert, au creux de dunettes bien trouvées, en tête-à-tête ou entre équipages désormais inséparables. Les Trophistes vont en prendre plein les yeux sur des plateaux immenses, de superbes zones avec vue sur les montagnes ensablées, les roches noires, les oueds, les villages nomades. Les plus pressés pourront rejoindre Tazarine pour un bivouac en plus grand nombre, où toutes les 4L devront pointer en début de matinée.

Ensuite, direction Ouarzazate et rendez-vous devant les studios de cinéma. Sur cet itinéraire, les décors seront sublimes à travers la route des mille Kasbah, la Vallée du Draa etc. Soit un gros sentiment de liberté sur les 180 km qui séparent Tazarine de Ouarzazate.

Mais attention, il en restera 200 pour rallier Marrakech ! Et les difficultés possibles dans le redoutable col du Tichka (qui est en travaux, toujours un peu, mais beaucoup cette année…), risquent de ralentir fortement l’évolution des 4L, ça va rouler au pas. Pour passer franchir ce dernier cap, bien penser à l’arche d’arrivée sur la place Bab El Jdid.