Ces deux ambassadrices Enfants du désert ont décidé de faire découvrir la pâtisserie française aux élèves marocains.

Le défi consistait à trouver un recette sans beurre, une matière première impossible à transporter dans une 4L bondée, a fortiori dans le désert. Mélanie et Olivia, étudiantes en chiropraxie, ont pu acheminer 10 kg de farine, 10 kg de sucre, des colorants alimentaires, des décorations  pour les gâteaux, et des moules. L’école a fourni les œufs, le lait, le four. La classe baigne dans une odeur délicieuse de sablés et une des écolières s’applique à découper des petits cœurs roses à l’emporte-pièce.

Pour Mélanie et Olivia, c’est assez incroyable de se retrouver là, au beau milieu de nulle part, à mettre les petits plats dans les grands. C’est leur première participation au 4L Trophy et elles ont le privilège d’aller à la rencontre des enfants au sein d’une école construite grâce aux précédentes éditions du rallye. ” On trouvait que la course, c’était bien, mais on voulait accentuer l’aspect humanitaire de notre voyage. Donc on est super contentes d’avoir été sélectionnées en tant qu’ambassadrices Enfants du désert. ”

Et l’histoire risque de ne pas s’arrêter là… ” Je pense que ce n’est pas notre premier et dernier raid, on s’intéresse déjà au Trophée Roses des Andes pour aller découvrir l’Argentine l’an prochain. ” Car la course leur plaît aussi et elles ont pris beaucoup de plaisir sur les premières pistes hier. Elles semblent taillées pour l’aventure quand elles évoquent en souriant les stalactites qu’elles ont découvertes dans l’habitacle de leur 4L… dans laquelle elles dormaient à Boulaajoul ! Même pas froid !