Frère et sœur ambassadeur, voilà une première manière de parler d’eux.

C’est le premier 4L Trophy de cet équipage de passionnés. Le truc de Marianne, ce sont les rallyes-raids, d’où l’idée de cette expérience. Valentin, de son côté, est un adepte du hockey sur gazon (et en salle). Tous les deux voulaient absolument mettre l’accent sur le volet solidaire de l’événement, même si pour cette étape, les Ambassadeurs Enfants du désert sont hors classement. Aucun problème pour eux, leur priorité, c’était les enfants. Et Valentin rêvait plus particulièrement de faire découvrir son sport loin de France.

Il joue à Blanc-Mesnil, le club dont son père a été le premier licencié. Il pratique donc ce sport peu médiatisé depuis tout petit. On sent bien la passion familiale. Même Marianne y a aussi un peu joué, mais désormais elle se contente d’être la première supportrice de son frère. Le soutien de la Fédération nationale de la discipline leur a permis d’acheminer des dossards et des crosses pour organiser un petit tournoi dans l’école de Mezguida. Pari réussi, après seulement quelques minutes d’explications quant aux règles du jeu, les élèves étaient lancés dans le match, au grand étonnement des Trophistes devant cette dextérité immédiate. Tout le matériel est offert à l’école et les enfants pourront ainsi prolonger leur apprentissage de ce nouveau sport qui semble les ravir.

Cet enthousiasme donne des ailes à Marianne et Valentin, concernant un projet plus vaste qui leur tient à cœur, baptisé “Hockey nomade”. L’idée, faire connaître le hockey ailleurs dans le monde, l’exporter avec leur propre association.

Ce premier test est très concluant, souhaitons leur qu’ils continuent d’écrire cette jolie histoire.