C’est bien beau tout ça, mais tout le monde a très-très envie de Maroc. Plus que quelques brasses, les passages-bateaux vont s’enchaîner pour rejoindre Tanger.

Pour les premiers, départ dès samedi, et liaison jusqu’à la forêt de la Mamora près de Rabat : au programme, une nuit sous les chênes lièges avant de repartir pour Boulaajoul.

La queue du convoi quant à elle, ne traversera le Détroit de Gibraltar que dimanche à l’aube (la vraie, promis, celle qui pique bien au réveil) et ralliera Boulaajoul à son rythme.

La caravane se réunira donc à Boulaajoul sur un nouvel espace de bivouac avec vue…sur les sublimes sommets du Djebel Ayachi. Après avoir déjà traversé des paysages très contrastés, la question cruciale à ce stade (et à 1600 mètres d’altitude) sera… cagoule or not cagoule… ?