C’est avec des tremolos dans la voix que Celia et Marie nous racontent leur histoire. Déjà participantes l’an dernier, ces deux cousines devaient cette année prendre le départ avec leurs frères respectifs. Elles viennent pourtant de les regarder partir…

Tout était pourtant très bien engagé : pour cette édition, le quatuor avait réuni un budget suffisant pour financer deux véhicules. L’équipage des filles (135) et celui des garçons (198) réglaient les derniers détails quand la culasse de la 4L de Cédric et Victor a lâché. La grosse tuile. Le verdict est tombé dans la nuit de mardi à mercredi : segments cassés, 4L irréparable dans les temps, faute de pièces disponibles.

C’est à ce moment de l’histoire qu’on a envie de lancer une grande ola en l’honneur des cousines.

Souhaitant que leurs frères goûtent à leur tour au rallye mythique qu’elles ont déjà eu la chance de découvrir l’an dernier, Celia et  Marie décident de laisser leur 4L aux garçons. Elle est prête, elle connaît le chemin, elle les mènera jusqu’à Merzouga. “C’est dur, on était prêtes, on avait vraiment envie de le faire avec eux, à quatre“, regrette Celia. Mais elle retrouve le sourire quand elle évoque son lot de consolation. Direction Marrakech pour les cousines ! Des vacances contre un rallye-raid. En accord avec l’Orga, elles auront accès à leur hôtel et à la soirée de clôture comme l’ensemble des participants. Et surtout, elles seront sur la place Bab El Jdid pour accueillir les frangins sous l’arche d’arrivée. “On veut les voir partir, on veut les voir arriver, et on veut voir notre voiture à l’arrivée surtout ! Qu’ils profitent à fond, et on repartira tous les quatre l’an prochain !

Un grand bravo les filles, vous êtes de pures Trophistes !